morceau de l’album « Excès d’ivresse » : Le dirigeable

Page

Le dirigeable – 13e titre de l’album « Excès d’ivresse » – 4:28

Transporté par le chant d’un « chien noir » dans l’ombre du Zeppelin, le riff d’une guitare balançait tendrement au vent de la nacelle. Et pourtant, quatre sigles distincts le rendaient vulnérable. Tu les avais brodés, Maman, sur les poches de mon « Jean ». Depuis, je les portais en moi et mon cœur en émoi !

Facebook