9) Insomnie

Page

Neuvième titre de l’album « Excès d’ivresse » : « Insomnie »

Elle est la fièvre de mes nuits désespérément longues et ce, depuis tant d’années, qu’elle en est devenue ma complice. Je vous la livre entre deux lignes pour ne point l’éveiller, à l’heure où le monde se bouge. 

On l’appelle d’un nom à vous faire dormir debout : 

L’insomnie

Une lune de miel
Embrase les volets clos
De mes nuits sans sommeil
Ramassé sur le dos…
Et le silence est d’or
Aux heures vagabondes
Que de fiévreux remords
Dans mes pensées profondes…

Le papier peint sali
Par le temps délavé
D’un monde en appétit
De soirées tourmentées…
Somnolences de pierre
Les ombres qui s’affolent
Au délire des chimères
Emportées par le sol…

La fatigue est un leurre
Pêché de mes nuits blanches
L’onduleuse rumeur
Courbure de tes hanches…
Où les mots composés
En bouquet d’artifices
S’offrent avec les années
Une folie complice…

Le fruit de mes erreurs
Cueilli sans précaution
Martèle dans mon cœur
Une vive émotion…
Fol émincé de rêve
Flirtant avec l’ennui
Qui me tient en éveil
Jusqu’au bout de la nuit…

Et la lune s’endort
Au destin fabuleux
Sombre dans le décor
D’une fatigue bleue…
Et le monde se bouge
Comme un accord majeur
Emporté par le doute
Subjugué par la peur…

Le sommeil est un leurre
Pêché de mes nuits blanches
L’onduleuse rumeur
Courbure de tes hanches…
Où les mots dessinant
Ce bouquet d’artifices
Nous offrent avec le temps
Une folie complice…

Facebook